Blackfoot_19042011_0017.JPG
"Do you wanna check my gear... backstage ?" demande Mike Estes à la jolie brunette tombée ce soir sous le charme de l'ex-Lynyrd Skynyrd. Aussitôt dit, aussitôt fait, et de l'emmener main dans la main vers ce fameux backstage. Ca se passe comme ça en fin de soirée chez l' Francis au Spirit alors que l'endroit se vide, nous laissant seuls au bar avec Greg T. Walker, l'emblématique (véritable) indien BLACKFOOT de service qui sirote encore bière sur bière, adossé à la table de mixage qui trône dans un Spirit désormais vidé de son public. Les portes se referment ensuite derrière nous, rideaux. Le Southern Rock a encore frappé fort (loud) et dur (hard) ce soir, avec un spectre lynyrdskynyrdien planant dans un club où les t-shirts du même nom se disputent aux Molly Hatchet et autres BLACKFOOT. Sensation d'autant plus prégnante que le set se clôture - en guise de second rappel réclamé à corps et à cris - par un puissant et intemporel Sweet Home Alabama. Panem et circenses : que demande de plus le peuple ?! On a néanmoins échappé à un Free Bird qui aurait été du plus mauvais goût tant le répertoire de nos Pieds Noirs est, mon Dieu, nourrissant et consistant à souhait.

Blackfoot_19042011_0005.JPG Blackfoot_19042011_0009.JPG Blackfoot_19042011_0010.JPG Blackfoot_19042011_0014.JPG
Blackfoot_19042011_0007.JPG Blackfoot_19042011_0015.JPG Blackfoot_19042011_0001.JPG Blackfoot_19042011_0019.JPG

Charlie Hargrett reste fidèle à lui-même, l'Hamster Jovial et guitariste originel du band qui promène dans le civil comme à la scène sa bonhommie sympathique et chaleureuse de grand-père jamais avare d'un bon mot ou d'un trait d'humour. Mais un grand-père qui mouille sa chemise comme pas deux, didju, une fois sur les planches et les santiags aux pieds. Manière sans doute de donner la réplique aux mocassins de l'Indien mais aussi aux riffs lancés à la volée par l'autre lead guitar (& vocals) Mike Estes. Entre les deux, Greg T. Walker se demande peut-être ce qu'il serait advenu de BLACKFOOT s'il avait quitté le band comme Rickey Medlocke pour renforcer les rangs de Lynyrd. Mais qu'importe après tout : pour l'heure, le tiercé de mes Sudistes préférés vacille à nouveau après ce show chaud show. Sans doute les prochains sets de Molly Hatchet et de Lynyrd Skynyrd me feront derechef reconsidérer mon ordre de préférence. Tiercé dans l'ordre ou dans le désordre, peu importe finalement : The South Will Rise Again - pour autant qu'il en fut autrement un seul petit jour seulement. "Mes mocassins et les tiens, devant la tente d'indien..." (air connu - sacrée Mino, va !).

Blackfoot_19042011_0002.JPG Blackfoot_19042011_0003.JPG Blackfoot_19042011_0004.JPG Blackfoot_19042011_0006.JPG Blackfoot_19042011_0016.JPG
Blackfoot_19042011_0008.JPG Blackfoot_19042011_0011.JPG Blackfoot_19042011_0012.JPG Blackfoot_19042011_0013.JPG Blackfoot_19042011_0018.JPG

Blackfoot_19042011_0015.JPG